• 8 mai 2015

     

    Les Asturies offrent des chemins plus agréables et plus supportables pour moi et pour mon carrix. Il y a constamment deux ou trois options possibles, toutes balisées comme chemin de Santiago, une plus sportive, GR le long de la côte, une plus par des routes et une intermédiaire. Si bien que chacun fait son chemin et on finit toujours par se retrouver au même endroit.

    Cependant pour des questions d'hébergement, j'ai fait un peu plus de kilomètres que prévu, et j'ai de nouveau mal à mon tendon d'Achille gauche. J'espère que ça ne va pas s'aggraver.

    Je suis arrivé ce soir par hasard chez un couple allemand qui vit ici dans le village de Cuerres et qui fait un accueil chrétien donativo. Il y a même une chapelle. C'est parce que, dans le village 3 kms avant , je n'ai pas pu me loger comme prévu qu'on m'a dirigé vers eux. J'ignorais leur existence, mais certains apparemment avaient leurs références, ça dépend des guides.

    Le temps est toujours variable. Beau en début de journée pour marcher, mais de nouveau maussade ce soir.

    Hier je suis arrivé comme je l'espérais à Llanes à 12h15, assez tôt pour la messe de 12h30, ce qui doit être à peu près équivalent à 10h30 en France. Fête du Corps et du Sang du Christ, et localement comme en beaucoup d'endroits première communion des enfants. A l'espagnole: filles habillées en anges avec des ailes ou en petites mariées, garçons en curieux costumes de marins. Une chorale qui n'a chanté que du grégorien, en complet décalage avec l'assemblée et la célébration. Je suis parti après la dernière prière, car il semble qu'une procession se préparait pour prolonger la messe, le sol des rues alentour étant décorées de fleurs comme c'était aussi en France il y a des décennies. Le célébrant avait déjà sorti l'ostensoir. Et je voulais poursuivre mon chemin.

     

     


  • Commentaires

    1
    albert & M Clai
    Mardi 9 Juin 2015 à 21:10

    Bonsoir Nous ne sommes pas des fans de l'ordi, mais ça fait plaisir de te suivre.

    Dans notre groupement les choses vont leur train.

    C'est vrai qu'il semble qu'il fasse plus chaud qu'en Espagne. Nous attendons vraiment la pluie

    Bonne route, meilleure santé à ton Papa et si nous n'écrivons pas beaucoup, nous pensons à Toi

                                             Toute notre amitié                  Albert

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :