• 5 mai 2015

    Arrivé à Pons (prononcer "Pont"). Jusqu'à Saintes, il y avait  beaucoup de bois alternant avec les vignes, donc des chemins en sous-bois et des chemins entre les vignes. aujourd'hui entre Saintes et Pons, c'était plutôt morne plaine: encore des vignes, mais surtout des grands champs cultivés, et pratiquement tout plat. Demain, à Mirambeau, on sera déjà à l'extrême sud des Charentes-Maritimes.

    Depuis trois jours, on est pratiquement les mêmes pèlerins aux étapes. A Saintes, petit gîte de 6 places: complet, et d'autres ont été orientés chez des particuliers. A Pons, gîte de 8 places: complet, idem. D'habitude, c'est censé suffire, paraît-il, mais pas là.

     Il y a aussi des asphodèles en Charente-Maritime, du moins au nord de Saintes, dans les parties boisées.


  • Commentaires

    1
    marc kerveilant
    Mercredi 6 Mai 2015 à 00:04

    Salut JJK, nous visitons des coins de FRANCE grace à toi,car tu les décrit si bien,Merci.

    Je te donne mon savoir sur les Asphodèles.

    Les asphodèles sont des plantes vivaces monocotylédones, appartenant à la famille des Liliacées1 et au genre Asphodelus. La plupart des espèces poussent autour du bassin méditerranéen et ont une prédilection pour les sols calcaires. À noter cependant une espèce alpine, A. albus (et sa sous-espèce A. delphinensis), ainsi qu'une espèce poussant à la fois sur les côtes de Bretagne et de GaliceA. arrondeaui (bâton blanc d'Arrondeau).

    Dans l'Antiquité, les asphodèles étaient souvent utilisés pour fleurir la tombe des morts, d'où la légende du Pré de l'Asphodèle, lieu des Enfers dans la mythologie grecque.

    2
    Thérèse Péguin
    Vendredi 8 Mai 2015 à 22:49

    Nous partons demain passer le we à St Martin de Crau en Provence avec Les Grillons Quercinois pour le départ de la transhumance. Je me suis renseignée sur le pays et il se trouve qu'une plante y vit, c'est l'asphodèle mais ce n'est peut-être pas la même que celle que tu as rencontrée car il y a plusieurs sortes d'asphodèles...

    Ici, au journal de midi on a annoncé que Limogne pouvait de nouveau boire de l'eau du robinet ; il y avait tellement plu que l'eau n'était plus potable.

    Porte-toi bien ! Amitiés !

    Thérèse

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :