• 3 mai 2015

    La pluie s'est enfin arrêtée au bout de quatre jours. A la pause casse-croûte du midi, j'ai encore essuyé une averse. Mais maintenant le soleil est apparu. Oublions les mauvais moments.

    Arrivé en Charente-Maritime, après Surgères, j'ai rencontré les premiers champs de melons de mon parcours (non, j'en ai aussi vu en Maine-et-Loire). Cela m'a rappelé le Quercy Blanc. Il y avait aussi des champs de pois. Aujourd'hui, je suis arrivé dans les vignes du cognac et du pineau.

    La nouveauté aussi est que depuis aujourd'hui, je ne suis plus sur des "petits" chemins, mais j'ai rejoint la grande voie de Tours. Jusqu'à présent j'ai toujours été tout seul tous les soirs, où j'étais accueilli. Ce soir nous sommes 8 à l'accueil pèlerin où je suis entre Saint-Jean d'Angély et Saintes. Cela change d'ambiance. Je vais redécouvrir les échanges entre pèlerins.


  • Commentaires

    1
    Martine
    Lundi 4 Mai 2015 à 18:58

    Bonjour,

    De lire vos écrits, cela me donne envie de reprendre le chemin, même avec de la pluie.

    Passer de 0 à 8 pèlerins, quelle progression! De belles rencontres en perspective.

     

    Kenavo comme on dit chez nous.

     

    Martine

     

    2
    Martine
    Lundi 4 Mai 2015 à 20:03

    Encore moi.

    Je vous ai adressé 3 photos sur votre boite mail.

    Ultreïa

     

    Martine

     

    3
    Foissac
    Mardi 5 Mai 2015 à 10:17

    C'est un vrai plaisir de pouvoir te mettre un mot. Bon chemin bien sur , avec le soleil.

    Marie Claire part en cure pour 3 semaines, du coup j'ai invité Alexandre à partager le repas avec moi après la messe de samedi soir. Nous pourrons discuter un peu.

                              Toute notre amitié          M Claire       Albert

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :