• 23 juin 2015

    A Baamonde, où je suis arrivé aujourd'hui, il y a une église Saint Jacques, romane ...fermée. Petite église, mais assez grande pour un petit village. Les deux petits portails ouest et sud ont chacun un petit tympan un peu ouvragé, modeste mais intéressant. Dommage qu'on ne puisse pas voir l'intérieur. A côté, il y a un calvaire avec trois croix, celle du Christ et celles des deux larrons. Les calvaires galiciens ressemblent aux calvaires bretons: le Christ sur la croix est tourné vers l'ouest, direction où le soleil se couche et le jour meurt, mais d'où il faut donc aussi attendre la résurrection. C'est pour ça qu'on va au Cap Finistère après Santiago. Sur le calvaire de Baamonde, à l'envers, tournée vers l'est, il y a Marie avec le cœur transpercé de trois flèches.

    A côté de l'église, il y a aussi une curiosité: un châtaignier qui aurait 800 ans. Son tronc est énorme, et creux. Un artiste sculpteur né ici a sculpté une tête de pèlerin sur le tronc. A l'intérieur du creux, il a reconstitué une "chapelle" à la Vierge du Rosaire qu'on vénère ici, avec une reproduction de sa statue. Dans la maison natale de cet artiste, s'est créé un musée avec, paraît-il un certain nombre de ses œuvres contemporaines, mais on ne peut pas tout faire sur le chemin. Je visiterai une autre fois ...dans une autre vie ...peut-être. Une association s'est créée localement pour s'occuper de l'entretien du châtaignier.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :