• 22 juin 2015

    Hier étape longue et difficile qui nous a fait monter de 30 à à 150 m d'altitude, puis redescendre à 50 m, puis remonter à nouveau jusqu'à un plateau à 450 m d'altitude. Et surtout sans beaucoup de maisons ou de villages.

    Aujourd'hui étape plus courte et plus plate. Avec pas davantage de présence humaine entre les villes de départ (Abadin) et d'arrivée (Vilalba), mais plus facile et plus agréable. Hier les chemins étaient surtout dans les eucalyptus, aujourd'hui plus dans les chênes, grands et magnifiques, les châtaigniers et un peu de pins. J'ai le sentiment que je suis entré davantage dans la Galice profonde. Demain encore étape plate, toujours à 450 m. Mais, "après dissipation des brumes matinales", la chaleur est arrivée aujourd'hui.

    J'ai appris par le commentaire de Martine que des amis français, avec qui j'ai cheminé un jour ou deux en Pays Basque, sont déjà arrivés il y a trois jours à Santiago, alors que je prévois d'y arriver dans 6 jours! Chacun son rythme.


  • Commentaires

    1
    amj
    Lundi 22 Juin 2015 à 23:36

    Bonsoir Jean-Jacques,

    et à "chacun son rythme", c'est bien ainsi qu'il faut le vivre et surtout aimer le sien.

    Les paysages que tu découvres sans doute identiques à ceux que je regarde (Abadin, Vilalba) sont magnifiques. A ta place j'aurais fait du sur place depuis jeudi. (Une angine a transformé ma voix -genre basse profonde.)

    Demain sera un jour d'apogée lunaire, comme tu le sais il ne faudra pas jardiner ; de même le 24 : noeud lunaire. Tu peux être bien ou mal luné mais pour marcher, en dehors du temps qu'il fait, est-ce que la lune a une influence ? cool Si tu ris c'est bien. Tes correspondants ont peut-être une idée à ce sujet...

    bonne soirée, bises, amj

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :